lundi 23 février 2009

ce que le noir raconte

Nous voici réunies à nouveau pour cette ronde de françoise.aujourd'hui NOIR ! couleur aimée ou détestée mais qui a laissé ses traces partout. alors voici la partie de ma vie qu'elle évoque
comme les autre fois je viens de chez la tortue : http://scrapascale.over-blog.com/
le noir seul pour moi, c’est : l’angoisse, la peur, l’absence d’horizon, la révolte, l’abandon, la fuite, la douleur, LA MORT ;
-Le noir de mes nuits d’enfant où la moindre ombre se transformait en gnome malfaisant qui me poursuivait jusque sous les draps.
Ce fut aussi mon premier contact avec la mort, tous ces gens de noir vêtus qui pleuraient celui que je ne devais jamais revoir
-Le noir de mon adolescence, couleur que j’arborais en signe de rébellion, la couleur de ce monde inconnu qui s’ouvrait devant moi et qui me semblait si hostile.
C’est l’époque de mes premières esquisses au fusain ou à la mine de plomb




-Le noir de mon premier vrai deuil : un mari aimé et aimant qui disparaissait me laissant seule, à 26 ans avec 2 enfants. L’abandon, le désespoir, cette sensation que ma vie s’arrêtait là, et qu’elle n’existerai plus que dans le souvenir.
-Le noir qui a caché ce corps que je haïssais, cette fuite éperdue, vivre pour l’esprit et abandonner l’enveloppe.
-Le noir qui m’a engloutie le jour de la mort de ma maman. J’étais anéantie, un morceau de moi partait avec elle dans ce drap de soie. Un vide qui hante mes nuits encore aujourd’hui.
-Le noir qui m’a transpercée un soir de janvier. Clouée dans mon lit d’hôpital. Quand on n’est plus de ce monde et pas encore de l’autre. Ce rude combat avec la dame à la faux, et que l’on voit poindre le petit jour, étonnée, ne sachant quel nom lui donner.




Mais le noir associé à une autre couleur prend une autre vie :
Le noir et le rouge : c’est l’orgueil, la puissance, la passion, on est invincible
Le noir et le jaune : c’est le retour vers le soleil, vers la vie, on renaît
Le noir et le bleu : c’est le retour vers le respect, l’immensité la plénitude, on est heureux
Le noir et le vert : c’est le retour vers la nature, le respect de la vie, on est attentif
Le noir et le blanc : c’est la retour vers la pureté de l’âme, la sublimation, on est au bout du chemin et pourtant on est immortel.

je vous invite maintenant à rejoindre nadialp http://nadiatambouille.canalblog.com/
et je vous dis bonne ronde et à la semaine prochaine. plein de bisous

13 commentaires:

Lise a dit…

c'est toujours très très fort chez toi .... on sent la déchirure à chaque texte. Cela me touche.

A mardi !
bises.
Lise

Anonyme a dit…

merci d'être là Bab...serrée les unes contre les autres, c'est plus facile, allez donne-moi la main, on continue...je t'embrasse...

Paisible

many a dit…

Formidable interprétation, mais aussi formidable pied de nez à ce noir qui t'a apporté tant de tristesse en lui octroyant du rouge du blanc et autres, tu as pu chasser les démons qu'il véhiculait par sa seule présence et ainsi l'apprivoiser . Bisous

tournesol a dit…

merci pour ce partage, pour ce courage de se dévoiler vraiment.
et merci pour tout l'espoir que tu réveles

Francoise a dit…

je sens que c'est fort chez toi cette absence ! et ton texte est rempli de sincèrité.... merci

La Viscountess a dit…

ouf.... je ne dis rien, j'en ai pris plein les dents...

MyriamMamantoine a dit…

Un noir intense en émotion, merci pour le partage. Bonne ronde.

MinnieM a dit…

Merci pour ce partage !

Bulle a dit…

très émouvant !
et une petite pensée pour tes "absents".

Calie a dit…

Je suis toute tristoune en lisant le noir... Cela me rappelle aussi mon enfance et mes petits yeux fermés derrière un canapé pour ne pas voir celui que je devais appeler "papa", ne pas entendre les cris de ma maman sous les coups... Ce noir qui m'a tellement protégée ! Je l'aimais... il était accompagné des ronrons des chats qui venaient me retrouver... il me protégeait car la nuit venue maman ne pleurait plus...

Merci pour tes écrits babounette...

Bisous tout plein

Anonyme a dit…

que cette ronde de chauffe le coeur ....merci de cet émouvant partage; ta voisine, la tortue

rafy a dit…

ton texte est tres emouvant et perso..merci de ta sincérité !!!

cricri a dit…

Oui, oui, à chaque période de vie, à chaque évenement important, une couleur s'impose, et c'est la nôtre, qui pourrait évoquer autre chose pour une autre personne !!!
Mais, ce que j'adoooore ds cette ronde, c'est la diversité des regards et des expériences, ce qui m'enrichit bcp , bcp,...... amitiés et bisousss, Cricri